- Nature du terrain -
Sol argilo-calcaire ; Terre peu profonde ; Une partie en coteaux ; l’autre en bord de rivière. Les terroirs sont intéressants car avec des températures fraîches et des expositions plein sud, ils permettent de planter des cépages précoces. La maturation du raisin est lente et les nuits fraîches rendent la photosynthèse très active le matin.
Sur ces terroirs se développent des arômes très fins avec des odeurs florales.

- Les plantations -
Depuis 1985 (date des premières plantations), mon but a été d’augmenter la densité de pieds à l’hectare. Après être passé d’un mètre 90 par 0,7 mètre entre les pieds, jugé à mon goût, trop contraignant mécaniquement. J’abouti à 2 mètres par 0,9 mètre entre les pieds (soit 5 500 plans à l’hectare). La finalité est de faire porter moins de raisins par pied de vigne et ainsi d’apporter une qualité autre.

- Les cépages -

- Cépages Blancs -

Roussane : Elle est un cépage de caractère qui donne des vins puissants avec des arômes de fruits, comme la poire, le champignon, exprimés en vendanges botrytisées.

Viognier : Ce cépage offre des vins fins et délicats avec des odeurs d’agrumes pour les vins jeunes, puis sur des goûts de pêche, fleur d’acacia et miel.

- Cépages Rouges -

Grenache : Le raisin de prédilection de la vallée du Rhône. Il apporte structure, puissance et concentration aromatique.

Syrah : Originaire de Perse, raisin de référence des grands crus de Côte du Rhône. Il donne des vins intenses, tanniques, concentrés, riches, très parfumés, d’excellentes évolutions.

Cabernet sauvignon : Assez résistant, il donne des vins tanniques, très structurés, riches, austères dans leurs jeunesses, mais garants d’un potentiel d’évolution exceptionnel.

Merlot : Fragile, il produit un vin coloré, très aromatique, savoureux, intense au nez comme en bouche.

- La taille -
De janvier à mars. Taille de type Guyot (dite bourguignonne avec baguette). Densité à l’hectare : entre 5 000 à 6 000 pieds (pour information, la moyenne dans le Sud est de 4 000 pieds).

- Le désherbage mécanique : le travail du sol -
L’intercep hydraulique :Il s’utilise pour éliminer les herbes entre les pieds de vigne (de mars à août).
Le griffon : Travail du sol en hiver et au printemps
La raseuse : Elle est utilisée sur les jeunes plantations ou les vignes très difficiles.

- Les traitements biologiques -
Aucun produit chimique de synthèse n’est utilisé dans mes vignes. Je n’emploie que la bouillie bordelaise, le soufre liquide ou en poudre qui seront pulvérisés sur les vignes. Période de fin avril à la mi-août